Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 22:56

une jounée

les belles se préparent !

 

A la suite de mon premier article, Gégouska a publié ce poème et documentaire interessant sur le château de vaux le vicomte, qui peut avoir deux orthographes différentes, si je ne me trompe....


Le Songe de Vaux - Éloge de la Peinture

" A de simples couleurs mon art plein de magie
Sait donner du relief, de l'âme, et de la vie :
Ce n'est rien qu'une toile, on pense voir des corps.
J'évoque, quand je veux, les absents et les morts ; chateau-vaux-le-viconte-copie-1.jpg
Quand je veux, avec l'art je confonds la nature :
De deux peintres fameux qui ne sait l'imposture ?
Pour preuve du savoir dont se vantaient leurs mains,
L'un trompa les oiseaux, et l'autre les humains.
Je transporte les yeux aux confins de la terre :
Il n'est événement ni d'amour, ni de guerre,
Que mon art n'ait enfin appris à tous les yeux.
Les mystères profonds des enfers et des cieux
Sont par moi révélés, par moi l'oeil les découvre ;
Que la porte du jour se ferme, ou qu'elle s'ouvre.
Que le soleil nous quitte, ou qu'il vienne nous voir
Qu'il forme un beau matin, qu'il nous montre un beau soir,
J'en sais représenter les images brillantes.
fouquet.jpgMon art s'étend sur tout ; c'est par mes mains savantes
Que les champs, les déserts, les bois et les cités,
Vont en d'autres climats étaler leurs beautés.
Je fais qu'avec plaisir on peut voir des naufrages,
Et les malheurs de Troie ont plu dans mes ouvrages :
Tout y rit, tout y charme ; on y voit sans horreur
Le pâle Désespoir, la sanglante Fureur,
L'inhumaine Clothon qui marche sur leurs traces ;
Jugez avec quels traits je sais peindre les Grâces.
Dans les maux de l'absence on cherche mon secours :
Je console un amant privé de ses amours ;
Chacun par mon moyen possède sa cruelle.
Si vous avez jamais adoré quelque belle
(Et je n'en doute point, les sages ont aimé),
Vous savez ce que peut un portrait animé :
Dans les coeurs les plus froids il entretient des flammes.
Je pourrais vous prier par celui de vos dames ;
En faveur de ses traits, qui n'obtiendrait le prix ?
Mais c'est assez de Vaux pour toucher vos esprits
Voyez, et puis jugez ; je ne veux autre grâce. "

 

Jean de LAFONTAINE

 

En 1652, La Fontaine reprend la charge paternelle de Maître des Eaux et Forêts. Il tente du mieux qu'il peut d'exercer cette lourde tâche. On retrouve sa signature jusqu'en 1671 sur certains écrits du canton de Château-Thierry. En 1672, il vend l'intégralité de cette charge.

Lorsque le travail lui en laisse le temps, il monte à Paris rencontrer ses amis. Là, il se mêle aux sociétés précieuses et surtout libertines de l'époque. Il y rencontre Maucroix son ami d'enfance, Furetière, les frères Tallemant, Antoine de la Sablière. Sa vocation poétique s'éveille de plus en plus. Il passe de longues heures à lire Malherbe mais admire aussi les écrits de Benserade et Voiture, Rabelais et Boccace. Il traduit l'Eunuque de Térence (1654), compose une comédie Clymène vers 1659, et un poème: Adonis qu'il offrit à Nicolas Fouquet, alors surintendant des finances.

Il entre à cette époque au service de Fouquet. Il lui dédie «le Songe de Vaux», ainsi qu'une trentaine de poèmes prévus par contrat. Au moment de la chute de Fouquet, La Fontaine reste son plus fidèle défenseur. Il écrit à cette occasion «l'ode au roi» et surtout l'admirable «Élégie aux nymphes de Vaux». Cette fidélité à Fouquet lui valut rapidement la haine de Colbert, puis celle de Louis XIV lui-même.

 

 

journée2

Je vous conseille  d'aller voir le blog de  Gegouska ....

http://gegouska.over-blog.com/

Il vous charmera de jolies poésies connues et moins connues !


A bientôt sans doute pour de nouvelles creations !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by creagil - dans albums photos
commenter cet article

commentaires

défendre 16/01/2015 13:19

Très beau ce château, à mi-chemin entre celui de Vincennes et celui de Fontainebleau, à l'époque deux résidences royales, position stratégique!

gene 26/06/2010 01:41


je ne savais qu'il avait écrit ça . bonne nuit


nathalie 25/06/2010 21:10


une jolie promenade dans un autre temps


doudoune 25/06/2010 09:03


tres joli chateau et poeme
bizzzzzzzzzz


Joseph 25/06/2010 08:56


De retour après des problèmes informatiques... Et le plaisir de retrouver la belle richesse de ton blog !

Amitiés.


nicole 25/06/2010 08:10


coucou Claire...tous mes voeux pour ton petit mari. J'espère que ce n'est pas trop grave. Je pense à vous très fort
Bisoussssssssssssssssss


sand 25/06/2010 07:50


jolie voyage dans le temps


moqueplet 25/06/2010 07:48


ces dames ont sorti tous leurs beaux atours....ce devait être superbe....belle journée à toi


Présentation

  • : Le blog de creagil
  • Le blog de creagil
  • : Les créations de Claire
  • Contact

Recherche